Kreuss Pour la compet Puma

Championnats de France de Cross-Country 2021 : interview de Fabien Palcau

Championnats de France de cross-country à Montauban : interview de Fabien Palcau

Pour le Dijonnais Fabien Palcau, le retour des cross a une saveur particulière. C’est en effet par le biais de cette discipline que l’international de 24 ans s’est révélé à l’athlétisme. Triple champion de France dans les catégories jeunes (2014, 205 et 2016), cinq fois champion d’Europe par équipe avec la « génération dorée » (2015-2016-2017-2018 t 2019) c’est peu dire que l’athlète aujourd’hui équipé par Puma affectionne les labours. Après une saison estivale 2021 en dents de scie, Palcau revient en grande forme cet hiver, avec notamment une brillante victoire lors des championnats régionaux il y a deux semaines, et a à coeur de figurer aux avants-postes à Montauban ce week-end. Le club de l’UC Dijon devrait ainsi jouer les premiers rôles lors de ces championnats, avec, en plus de Palcau sur le long, Alexis Miellet et Romain Wyndaele sur cross court. 

TRC : Après un long moment d’absence, cette année tu retrouves enfin les terrains de cross, qu’est-ce que ça te fait ?

Fabien Palcau : J’affectionne tout particulièrement le cross country, c’est ce qui m’a amené à l’athlétisme alors forcément ne pas en faire durant plus d’un an et demi ça m’a beaucoup manqué. Je pense que courir dans la boue a manqué à beaucoup d’entre nous, tout comme se retrouver avec soi-même face à l’effort et repousser ses limites. Vous savez bien de quoi je parle, chez le TRC et en Bretagne, vous êtes des expert de « Kreuss »! C’est pour moi un réel plaisir de refaire du cross, de jouer avec le terrain, franchir les différents obstacles. Je vois le cross comme un jeu où bien sur, il faut savoir se faire mal et se dépasser !

TRC : Comment as-tu vécu l’absence des cross la saison dernière ?

FP : Je pense que le cross fait partie de mon équilibre autant physiquement que mentalement. J’ai toujours fait une saison organisée de la manière suivante : cross – piste. Dans le cross il n’y a pas de chrono, pas d’allure, simplement courir le plus vite possible. Ça nous ramène à la base de la course à pied. Alors le fait de ne pas en faire l’année dernière, m’a manqué un peu de repères pour la suite de la saison.

 

Je pense que le cross fait partie de mon équilibre autant physiquement que mentalement. 

TRC : Comment s’est déroulé cette préparation pour les cross ? Et quel était ton planning d’entraînement ?

FP : La préparation s’est parfaitement déroulée sans accroc. J’ai effectué ma reprise à la mi-août et le mot d’ordre était « progressivité». Nous avons donc augmenté le volume et l’intensité durant environ 10 semaines. Ce sont mes meilleures semaines jusqu’à présent au niveau de la régularité et de la progressivité dans l’entraînement. Il n’y a pas forcément de très grosses séances mais c’est surtout la globalité sur deux mois et demi qui est important pour mon coach (Remy Geoffroy). L’ajout de deux musculations par semaines avec mon préparateur physique Paul Furchert, qui a rejoint le projet en septembre, a nécessité un petit temps d’adaptation. Globalement c’est 3 séances d’intensités par semaine, une sortie longue et du travail de fond en footing. Soit 9 à 11 seances par semaine. 

TRC : Avec quelle paire de pointes vas-tu courir le weekend prochain ?

FP : Je vais courir avec les Puma Evospeed distance 9. A la base elles ont été conçues pour la piste. Étant donné qu’elles sont à la fois légères et résistantes je les ai mises aux 1/2 finales et elles se sont très bien comportées. 

TRC : As-tu d’autres objectifs pour cette saison de cross après Montauban ?

FP : Faire un gros cross national après les championnats de France et les championnats d’Europe si je suis qualifié.

TRC : Quels sont les objectifs après la saison des cross ?

FP : Peut être faire un 10km sur route fin décembre début janvier. Une ou deux courses en salle pour découvrir et casser un peu la routine. Puis de nouveau les France de cross. Ensuite la saison estivale avec l’objectif des championnats d’Europe et du monde sur 5000m/10000m. A voir la distance en fonction de la forme et des performances que je ferai. 

Retrouvez les meilleurs produits de cross-country au meilleur prix sur The Running Collective.