Nike Zoom Rival Fly XC
Adidas Analyse Kreuss Nike Pour la compet Testing

Quelles chaussures à pointes choisir pour le cross-country ?

Pointes de cross : que choisir ?

La saison de cross-country reprend et vous êtes très nombreux à vous demander quelle paire de chaussures à pointes choisir. Et on vous comprend. Les derniers cross en France remontent à février 2020 : soit quelques mois seulement après le début de la démocratisation de l’usage du carbone sur la route et environ 6 mois avant la sortie des premières pointes « nouvelle génération » pour la piste. Nul besoin de revenir sur les avantages qu’apportent ces dernières sur le tartan : ils sont évidents. Alors, en tout logique, on pourrait se demander : après la route, après la piste, les chaussures « next gen » vont-elles également révolutionner les cross ? Ou bien, pour le dire grossièrement, la boue et les terrains meubles vont-ils annihiler tous les gains apportés par le carbone ?

Nous allons tenter de répondre à ces questions.

Question numéro 1 : faut-il courir avec des pointes spécifiques pour le cross-country ?

Pour ceux qui se demanderaient : les chaussures à pointes ne sont pas obligatoires en cross-country. Contrairement à la piste où les chaussures pour la route sont, pour la plupart (en ce qui concerne les Next Gen), interdites, en cross vous pouvez porter ce que vous voulez. Si vous voulez courir en Vaporfly donc, vous pouvez. Par contre on vous le déconseille vivement.

(EDIT : EN FAIT VOUS NE POUVEZ PAS : le règlement de World Athletics interdit les chaussures avec un stack (hauteur de semelle) supérieur à 25mm : retrouvez ici les chaussures autorisées)

Pourquoi ?

Déjà, parce que selon nous, ça ne sert à rien. À moins que votre parcours ne soit ultra sec, sans trop de relances, ces chaussures n’auront pas d’intérêt. Donc en gros, elles n’auront pas d’intérêt. Vous connaissez les parcours de cross : ils sont rarement constitués de longues lignes droites bitumées… Plutôt de boue grasse, de côtes et de virages en épingle. Même sur un hippodrome, parcours de cross se rapprochant peut-être le plus de la route, le carbone ne servirait que peu. 

Surtout : ces chaussures ne sont pas réputées pour avoir une super accroche… Leurs semelles sont plutôt lisses : sans pointes vous risqueriez de glisser vilainement et de vous étaler dans la première mare de boue venue. Et même avec des pointes on ne garantit pas que ça ne vous arrivera pas. (EDIT : Du coup tant mieux qu’elles soient interdites)

Donc, oui il vous faut courir avec des chaussures à pointes en cross. Et attention, si vous courez sur des terrains plutôt gras : ne prenez pas les chaussures « Waffle » avec une semelle en caoutchouc, sans pointes amovibles. Ces chaussures là sont faites pour les cross aux USA courus sur des Golfs. Ici, il vous faut de quoi mettre du 12 ou du 15mm (voire plus par endroits…)

Nike Zoom Rival Fly XC

Question numéro 2 : les pointes nouvelle génération existent-elles pour le cross ?

Non. Le cross est à l’heure actuelle la seule discipline de la course à pied pour laquelle une technologie favorisant la performance n’a pas été développée.

Pour quelles raisons ?

D’abord sans doute parce que, comme nous l’avons dit ci-dessus, le revêtement sur lequel on court en cross-country ne permet pas de profiter des avantages de la technologie carbone + mousse. 

Ensuite parce que, en cas de terrain sec et relativement dur, il existe déjà les Dragonfly et qu’il n’y a pas besoin d’ajouter un autre produit.

Enfin, c’est probablement pour des raisons marketing. La piste est déjà une discipline plus confidentielle que la route : le cross encore plus. Pas sûr donc que des pointes de cross next gen se vendraient très bien.

Question numéro 3 : courir un cross en Dragonfly ça le fait ?

Oui et non. Aux USA, ça se fait beaucoup. Dans les quelques cross qui ont déjà eu lieu en France on a aussi vu certains coureurs le faire. Comme on l’a déjà expliqué plus haut dans cet article : à moins que le sol ne soit vraiment dur, vous ne devriez pas y tirer un grand avantage. Si vous courez sur des cross « à l’américaine » ça vaut peut-être le coup, mais si c’est un parcours « breton », on vous le déconseille.

Ensuite il faut rappeler que ces pointes ne sont pas conçues au départ pour y ajouter des pointes de 15, mais bien de 6. On ne l’a pas essayé mais on est pas sûr que le résultat soit hyper probant.

Enfin il faut rappeler que ces pointes coûtent quand même 3 fois plus cher que des pointes de cross classiques… Si vous n’avez qu’une seule paire, et que vous souhaitez qui plus est la conserver pour la salle ou la prochaine saison de piste, ne vous risquez pas à aller l’esquinter dans les labours. Si vous avez 2 paires par contre, ce peut-être un bon moyen de « finir » votre modèle le plus ancien.

Nike ZoomX Dragonfly

Question numéro 4 : quelle longueur de pointes choisir ?

Cela dépend du terrain : 

  • En cas de parcours très gras, choisissez des pointes de 15mm
  • En cas de parcours gras mais avec des parties un peu plus sèches, du 12mm peut faire l’affaire, ou alors une combinaison « 15 à l’avant, 12 à l’arrière » connue des spécialistes.
  • Descendez rarement en dessous de 12, 9 à la limite sur un hippodrom sec. À moins de courir dans le sud, vous aurez toujours besoin d’avoir une bonne accroche et 9mm ou un « 12 usé » semble le minimum. 

Question numéro 5 : quelle paire de pointes choisir ?

La question finalement la plus importante. Selon nous, en cross, le choix du modèle importe assez peu. Globalement ils se valent tous car au vu des conditions de course, vous n’allez pas tirer un grand avantage de votre choix de chaussures.

Il faut néanmoins que vous vous entiez assez confortables dedans, que le chausson soit résistant (vous risquez de vous prendre des coups de pointes, surtout au départ) et plutôt imperméable, même si vous allez quand même probablement finir les pieds trempés. Il vaut aussi mieux qu’il ne soit pas trop lourd et imposant aux pieds, pour nee pas avoir l’impression de courir avec un gros sabot.

À notre humble avis, il n’est donc pas nécessaire de dépenser une fortune dans un modèle : les Zoom Rival XC chez Nike ou les Adizero XCS chez Adidas, font tout à fait l’affaire, pour un prix inférieur à 50-60€ grâce à TRC.

Autre point à souligner : peu importe le coloris, à la fin de la saison votre chaussure sera marron. Donc ne vous prenez pas trop la tête avec la couleur de vos pointes.

Les meilleurs produits de cross-country sélectionnés pour vous :

Chez The Running Collective, nous travaillons à référencer pour vous les meilleurs produits pour le cross-country. Pointes spéciales pour le cross, pointes de 15, de 12, de 9… Nous voulons regrouper sur notre site tous les produits dont vous aurez besoin pour exceller dans les labours. 

Retrouvez ici tous les meilleurs produits pour le cross-country sélectionnés par The Running Collective

PS : si vous êtes sudiste, les pointes de la catégorie « Athlétisme » conviennent. Il n’y a pas de boue chez vous de toute façon.

PS 2 : si vous êtes breton, ne prenez SURTOUT pas les pointes « Waffle ».

Nike Zoom Rival Fly XC
nike zoom rival fly