Blog | The Running Collective

Résultats de la finale des Interclubs 2024

Après un premier tour des interclubs optionnel cette année, ce weekend avait lieu la grande finale tant attendus des Interclubs. Le stade des Maradas a vibré sous les acclamations enthousiastes des supporters lors de la finale des Championnats de France Interclubs 2024. Dans cette arène où la passion et l’excitation se sont mêlées, les meilleurs clubs français, en division Elite, se sont affrontés et le CA Montreuil 93 a une fois de plus brillé, décrochant son vingtième titre national avec une performance remarquable. Revenons sur les moments forts de cette compétition inoubliable.

La performance éblouissante des Montreuillois

Dans une compétition où chaque point compte, le CA Montreuil 93 a rayonné par sa constance et sa détermination. Malgré l’absence de nombreuses têtes d’affiche, le club mené par des athlètes de renom tels que Nawal Meniker, Yanis David, Benjamin Compaoré, Marin Dousset, Alioune Sene ou encore Harold Achi-Yao, a dominé les épreuves avec une assurance impressionnante. Un début de compétition en demi-teinte, mais les Montreuillois ont rapidement pris les devants, ne laissant aucune chance à leurs concurrents. Leur victoire, avec un total de 67 519 points, témoigne de leur excellence et de leur engagement indéfectible envers la victoire sur ce championnat.

La force de l'esprit d'équipe

L’une des forces indéniables du CA Montreuil 93 réside dans son esprit d’équipe et sa culture de la gagne. Malgré les défis rencontrés en raison de nombreuses absences ou forfaits, les athlètes ont su puiser dans leur résilience et leur solidarité pour atteindre l’objectif commun. Le CA Montreuil 93 a une nouvelle fois démontré ce week-end sa capacité à relever les défis et à triompher dans l’adversité. Leur cohésion et leur soutien mutuel ont été des éléments clés de leur succès retentissant.

La montée en puissance de l'EA Cergy-Pontoise

Une autre histoire captivante de ces championnats de France des clubs est la performance remarquable de l’EA Cergy-Pontoise. Accueillant pour la première fois à domicile la finale de la division Elite des championnats de France des clubs, le club a su tirer parti de l’avantage du terrain pour s’imposer sur la scène nationale. Avec des performances solides dans diverses disciplines et une équipe complète et homogène, l’EA Cergy-Pontoise a décroché une deuxième place bien méritée, éclipsant les attentes et célébrant leur succès avec éclat. Cette montée en puissance témoigne de la vitalité de l’athlétisme français et de la compétition féroce qui règne sur la scène nationale.

Les autres challengers

Bien que l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise ait dû se contenter de la troisième place cette année, le club a néanmoins offert des performances de haut niveau. Portés par des athlètes talentueux tels que Paul Anselmini, Aurélien Quinion, Xena Ngomateke, Fatoumata Diallo et Yoann Rapinier, ces clubs ont démontré leur compétitivité et leur détermination à rivaliser avec les meilleurs. Le Stade Bordelais a également fait preuve de ténacité, malgré sa quatrième place, avec à leurs côté des athlètes de renoms comme Marie-Julie Bonin à la perche, et notamment des athlètes étrangers comme Myhaylo Kokhan au lancer de marteau.

Les descentes et maintiens

Le Stade Sottevillais 76 et le Haute Bretagne Athlétisme ont réussi à se maintenir en Elite 1 grâce à leurs performances solides. Malgré leur position sur le podium, l’Entente Franconville Cesame Val d’Oise et le Stade Bordelais Athlétisme ont également offert des performances remarquables. En revanche, le Clermont Auvergne Athlétisme et le Lille Métropole Athlétisme devront faire face à la relégation en division inférieure. Malgré les efforts louables de leurs athlètes, ces clubs devront maintenant se concentrer sur leur reconstruction et leur préparation pour une éventuelle remontée dans l’années prochaine.

L’Elite 2 pour la remontée en Elite 1

Dans l’ombre des belles performances éblouissantes des Interclubs 2024, l’Elite 2 a été le théâtre d’une lutte acharnée pour la remontée en Elite 1. Dans cette compétition intense, l’Athletic Club 92 et l’US Talence ont émergé comme les leaders, s’imposant respectivement en première et seconde places de leur poule à Grenoble. Une promotion en Elite 1 reflet de leur travail, détermination et esprit d’équipe. Un beau témoignage de la qualité et du potentiel présents dans l’athlétisme français, qui promet une compétition encore plus relevée dans l’Elite 1 de l’année prochaine.

Performances et festivités dans les autres divisions

Outre les finales de la division Elite, les Interclubs en poules régionales ou nationales ont également animé le paysage de l’athlétisme français. Ces rencontres, souvent moins médiatisées mais tout aussi passionnantes, ont réuni des clubs locaux et régionaux dans des compétitions féroces. Des athlètes de tous âges et niveaux de compétence ont eu l’occasion de représenter fièrement leur club et de rivaliser dans diverses disciplines, contribuant ainsi à la vitalité et à la diversité de l’athlétisme français. La performance et la fête sont aussi au rendez-vous avec de belles illustrations de l’athlétisme français dans les autres divisions, régionales, départementales et nationales.

Le côté festif de ces divisions, intégrant les divisions nationales et régionales, montre que la performance est importante, mais que les Interclubs représentent aussi la fête de l’année pour les clubs et l’athlétisme français. Un moment de partage et de cohésion entre athlètes, disciplines et générations au sein d’un même club. Une ambiance conviviale et amusante, qui donne lieu à de beaux spectacles comme le fidèle remplaçant sur des épreuves improbables, notamment le steeple avec des passages comiques de la rivière au steeple devenus un théâtre, ou encore l’athlète qui dépanne à la marche ou au poids.

Résultats détaillés championnats de France d'athlétisme des clubs

Elite 1 (Cergy-Pontoise)

  1. CA Montreuil 93 67 519 pts
  2. Ea Cergy Pontoise Athletisme 65 966 pts
  3. Entente Franconville Cesame Val d’Oise 65 538 pts
  4. Stade Bordelais Athletisme 64 958 pts
  5. Stade Sottevillais 76 63 669 pts
  6. Haute Bretagne Athlétisme 63 469 pts
  7. Clermont Athlétisme Auvergne 62 999 pts
  8. Lille Métropole Athlétisme 62 029 pts

Résultats détaillés de la division Elite 1

Elite 2 (Grenoble)

    1. Athletic Clubs 92 63 690 pts
    2. Us Talence 61 975 pts
    3. Entente Athlétique Grenoble 38 61 802 pts
    4. Amiens Uc 61 497 pts
    5. Entente Sud Lyonnais 61 138 pts
    6. Nice Cote d’Azur Athlétisme 60 777 pts
    7. Athlétisme Metz Metropole 59 744 pts
    8. Montpellier Athletic Med Metropole 57 973 pts

Résultats détaillés de la division Elite 2

Une nouvelle ère pour l'athlé français

En définitive, la finale des Interclubs restera une fois de plus dans les mémoires comme une véritable démonstration de talent, de détermination et d’esprit d’équipe. Alors que le CA Montreuil 93 continue de régner en maître, de nouveaux concurrents émergent, prêts à défier l’ordre établi et à écrire leur propre chapitre dans l’histoire de l’athlétisme français. Ces championnats ont marqué le début d’une nouvelle ère dans l’athlétisme, promettant des compétitions encore plus palpitantes et des performances encore plus brillantes dans les années à venir.

Enfin, ces Interclubs marquent le coup d’envoi officiel de la saison estivale sur piste, annonçant ainsi le début des compétitions palpitantes à venir.

Les derniers articles

Retour en haut